Designer éco-responsable, pourquoi?

Dès le début de mes études supérieures, je ressens un décalage entre le métier de designer graphique auquel on me forme et mes valeurs personnelles. On me présente un design consumériste, ignorant de toutes les problématiques sociales, économiques et écologiques actuelles. Je m'oriente alors vers la pratique d'un design plus juste et plus éthique,  désireuse d'aligner mon métier avec ma passion et mes convictions.

Diplômée d'un master en design éco-responsable, je prends à cœur de réaliser des projets variés aux enjeux sociétaux et environnementaux, qui remettent en question les usages tout en prêtant une attention particulière au territoire.  Cette méthodologie de travail s’intéresse à donner la parole aux minorités, à améliorer les rapports sociaux et à protéger la viabilité du monde dans lequel nous vivons.

Être designer éco-responsable, c’est être capable d'étudier les scénarii de consommation, accompagner les transitions, reconsidérer les méthodes, les outils et les techniques de production, ou encore de revaloriser des secteurs d’avenir

Ce positionnement me donne l'opportunité de donner à voir des projets socialement innovants, qui tendent vers un mode de vie plus alternatif et aident à éveiller les consciences de chacun. 

Vous souhaitez mettre en place des outils graphiques pertinents,

qui transmettent les valeurs de votre activité? 

Vous ne savez pas comment communiquer sur vos projets engagés pour rendre visible votre singularité?

Vous êtes en transition et voulez mettre à disposition des outils pour permettre de comprendre votre démarche? 

Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre. Seul le petit colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu. Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit: "Colibri! Tu n’es pas fou? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ! "

Et le colibri lui répondit : "Je le sais, mais je fais ma part." 

Légende amérindienne, racontée par Pierre Rabhi

  • Instagram

© 2020 Lucie Colin  |  All rights reserved  |  Mentions légales 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now